Visitez ma boutique en ligne HDaRt

La Costa da Morte en Galice



La côte de la mort

La Côte de la Mort en Galice (Costa da Morte en galicien) est la côte la plus sauvage de cette région d’Espagne.
Situé dans le coin nord-ouest de la province de La Corogne, ses paysages incomparables offrent au visiteur une expérience immersive dans une terre pleine de mythes et de légendes sur la magie, les sorcières et même le diable, à commencer par son lieu le plus célèbre : le cap Finisterre, ('La Fin du Monde' en latin), un lieu sacré pour la plupart des peuples anciens, y compris les Romains.
Mais il y a beaucoup plus à découvrir sur la Côte de la Mort : plages désertiques, falaises, phares, villages de pêcheurs ...





L’origine du nom «Costa da Morte»


La côte de la mort

Cette partie de la côte galicienne est considérée, encore aujourd'hui, comme la zone la plus dangereuse à naviguer, en raison des hautes falaises, des innombrables rochers cachés sous la mer et de la puissance de l'océan Atlantique sauvage.
Des milliers de navires ont coulé ici au cours des siècles, c’est pourquoi les marins l’ont appelé La côte de la mort.
Vous verrez beaucoup de croix au sommet des falaises, le long de la côte, placées là en souvenir des nombreux marins morts.





Le cimetière des Anglais


La côte de la mort

Le cimetière des Anglais est situé au bord de l'océan près du petit village de Xaviña.
Dans ce cimetière gisent les restes de 175 marins anglais qui se sont noyés le 10 novembre 1890 lors du naufrage du navire-école «The Serpent».
Le prêtre de Xaviña dût mobiliser tous les habitants du village pour pouvoir enterrer tous les corps ici.
C'est un endroit paisible au bord de l'océan avec un paysage magnifique qui mérite le détour.





Les principaux caps de la Costa da Morte


Il existe un itinéraire de trekking appelé «O Camiño dos Faros» (Chemin des Phares) qui relie tous les phares de la Costa da Morte par un sentier pédestre de 200 km, une aventure immersive au bord de l'océan qui vous offre la chance d'avoir une expérience inoubliable sur cette côte sauvage et magnifique.



Le Cap Finisterre


Cap Finisterre

Déjà avant les Romains, c'était un lieu sacré pour les anciens, qui venaient ici pour voir le coucher de soleil spectaculaire sur l'océan et adorer le soleil.
Comme il était considéré comme la fin du monde connu, les pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle avaient l'habitude (et ils le font encore de nos jours) de marcher 4-5 jours de plus juste pour venir ici. C'est l'endroit le plus visité de la Costa da Morte.



Le Cap Touriñan


Le Cap Touriñan

Le cap Touriñán est la pointe ouest de l'Espagne continentale, il possède un phare et est beaucoup plus calme et paisible que le cap Finisterre.
C'est un endroit très spécial car en été, c'est ici que l'on peut voir le dernier rayon de soleil en Europe continentale en raison de sa position géographique et de la rotation de la Terre.
Un endroit à voir, regarder le coucher du soleil et, si vous êtes très chanceux, attraper le légendaire rayon de soleil vert à la fin du coucher de soleil.



Le Cap Vilán


Le Cap Vilán

Le phare du cap Vilán marque l'un des tronçons les plus dangereux de la Costa da Morte, mais aussi l'un des plus beaux.
Sa puissante lumière clignotante, située à 130 m au-dessus du niveau de la mer, est capable d'atteindre 60 miles nautiques (97 km).
C'est le plus vieux phare électrique d'Espagne (1896) dont la construction fut accélérée suite au naufrage du navire anglais "The Serpent".





Plage d'O Rostro


Plage d'O Rostro

Située près de Finisterre, c'est une plage absolument vierge et sauvage ouverte sur l'océan Atlantique.
Loin des plages bondées, cette plage de 2 km de long et ses dunes est un endroit idéal pour se détendre et parfaite pour pratiquer le surf.





Crédit photos : JacLo


Partager le blog de JacLo





Sites d'intérêt







Validation CSS
©opyright JacLo2019